thermilux mousse acoustique

Isolation acoustique des sols par projection de polyuréthane

On distingue 2 types de nuisances sonores: les bruits aériens qui se transmettent par l’air à l’intérieur (radio…) et à l’extérieur (avion…); et les bruits de contact ou bruits d’impact qui se transmettent par les matériaux: les bruits d’impact (pas…) et d’équipement (chaudière…), etc.

L’isolation thermique et l’isolation acoustique ensemble est la solution idéale pour une maison sans bruit.

Une chape thermique d’égalisation est projetée pour recevoir ensuite la couche de polyuréthane acoustique à cellule souple. La pré chape isolante en polyuréthane thermique offre un support adéquat pour la couche mince de polyuréthane acoustique, elle peut même être écrêtée pour recevoir un chauffage sol. L’opération doit se faire avant la couche acoustique.

L’acoustique des sols par le système thermo acoustique en polyuréthane projeté

Pour éviter les bruits d’impact, il faut réaliser une première couche d’égalisation en polyuréthane projeté standard à cellules fermées à partir de 2cm et plus et ensuite une couche d’1 cm voir 2 cm de PU acoustique projeté à cellules souples qui permet une atténuation des bruits d’impact.

 

Phono Spray S907: isolation thermo acoustique

La mousse utilisée pour cette type d’isolation est la S907 (phono spray de couleur blanche). Une combinaison de deux produits d’application sur les sols des immeubles à appartements.

La mousse est souple et élastique avec effet ressort et garantié une isolation stable et non toxique. Grâce à sa réalisation sans joints, c’est une plus-value pour le bâtiment car permet de meilleures performances acoustiques.

Avantages de la couche acoustique

  • Sans joints
  • Monolithique
  • Ne se déforme pas
  • Ne se déchire pas
  • Ne glisse pas
  • Est compatible avec le support polyuréthane thermique
  • Se soude sur tous supports

Pour plus d’information:  Thermilux


Êtes-vous intéressés par les systèmes de polyuréthane de Synthesia Internacional? Contactez nous pour avoir plus d’information.

*
*
*
 - 
*
*